4 choses à savoir avant de louer une voiture

Location de voiture

Publié le : 29 mars 20225 mins de lecture

Il y a de plus en plus d’agences de location de véhicules, partout en France comme à l’étranger. Ce système de location est très apprécié car il permet de louer un véhicule un peu partout, et pour toutes sortes d’occasions : une sortie à la mer, un voyage à l’étranger ou encore un trajet professionnel. Découvrez désormais 4 choses à savoir avant de le louer une voiture.

1. Opter pour une voiture adaptée à la situation

Avant de louer un véhicule de location, vous devez connaître certaines choses. Tout d’abord, il est important de toujours choisir une voiture adaptée à la situation. En effet, les prix des locations ne sont pas les mêmes pour toutes les voitures. Par exemple, les petites voitures citadines coûtent généralement moins cher que les plus grandes. Avant de vous lancer, vous devez donc vous poser plusieurs questions. Pour quelle occasion souhaitez-vous louer une voiture ? Combien de personnes êtes-vous ? Quelle distance allez-vous parcourir avec ? Les réponses à ces questions vous permettront ainsi de savoir vers quel type de voiture vous diriger.

Par exemple, si vous partez pour une journée à la mer, alors les véhicules de tourisme sont plus adaptés. Vous pouvez en trouver avec différentes tailles. Il en existe des 5 places, mais également des 7 places, voire plus. À l’inverse, si vous avez besoin d’une voiture pour votre vie professionnelle, les berlines sont plus adéquates.

2. L’importance de l’âge du conducteur

Il s’agit d’une chose à absolument savoir avant d’opter pour la location de voiture : l’importance de l’âge du conducteur. En effet, celui-ci est très important car il a une incidence sur les tarifs de la location. La plupart du temps, les agences de location fixent des prix plus élevés pour les jeunes conducteurs, par exemple. Ceux-ci considèrent qu’ils représentent un risque. Généralement, les agences prévoient des frais supplémentaires pour toute personne âgée de moins de 25 ans. Mais certaines ne prennent pas l’âge en compte, mais plutôt depuis combien de temps vous avez obtenu votre permis de conduire.

Toutefois, l’augmentation du prix de la location de véhicules concerne également les personnes plus âgées. En effet, à l’instar des jeunes conducteurs, les personnes âgées de plus de 75 ans sont souvent considérées comme à risque. Ainsi, les agences fixent des tarifs plus élevés lorsque le conducteur dépasse cet âge. Certaines vont jusqu’à interdire la location de véhicules à ces personnes là. Si vous souhaitez opter pour une voiture à louer, vous devez donc prendre en compte l’âge du ou des conducteurs, afin d’éviter des frais imprévus.

3. S’informer sur les heures de prise en charge et de restitution

Avant de louer une voiture, vous devez impérativement vous informer sur les heures de prise en charge et de restitution de l’agence de location choisie. En effet, concernant l’heure de prise en charge, vous devez la connaître afin d’éviter de perdre du temps. Vous devez ainsi arriver plus tôt afin de ne pas perdre du temps sur votre durée de location. De plus, il peut parfois y avoir de l’attente en raison d’une forte demande. Vous devez donc prendre en compte cette période de prise en charge dans votre planning.

Concernant l’heure de restitution, cela est d’autant plus important. Vous devez vérifier les horaires de l’agence. Cela vous permettra de rendre le véhicule loué avant la fermeture de celle-ci et ainsi éviter des frais supplémentaires inutiles. En effet, si vous arrivez après l’heure de fermeture de l’agence, vous allez devoir la rendre le lendemain et ainsi engendrer de nouveaux frais.

4. Privilégier les routes goudronnées

Il s’agit plus d’un conseil que d’une règle à suivre. Vous devez, si vous le pouvez, absolument privilégier les routes goudronnées. En effet, celles-ci sont moins susceptibles d’abîmer la voiture que vous avez loué. De plus, si vous décidez de rouler sur des pistes non aménagées ou encore sur des terrains boueux, alors vous violez votre contrat de location car elles sont considérées comme hors routes. Évitez donc ces chemins accidentés et privilégiez les routes goudronnées pour ne pas risquer de payer des frais supplémentaires. Cela est d’autant plus important si vous avez décidé d’opter pour une assurance ne prenant pas en compte les accidents que vous avez causés. Vous devrez donc payer de votre poche les frais engendrés par le potentiel accident. Il s’agit d’une raison de plus pour faire attention !

Plan du site