Devenez un bon leader grâce à ces conseils

Le plus important de ces conseils est que le leader est toujours en développement et en dévouement constant par le biais d’études, de formations et de cours. Ainsi, il mettra en pratique sa capacité individuelle à être critique envers lui-même et développera la capacité à faire de l’apprentissage une forme de croissance pour être un leader toujours meilleur.

Examinons les conseils :

Soyez objectif

L’un des aspects remarquables du leadership est de savoir définir clairement les objectifs à atteindre et d’adopter une attitude positive qui démontre la conviction qu’ils seront réalisés. L’objectivité est également comprise comme l’attitude dirigée du chef, sans perte de temps, sans rêverie ni insécurité, tant dans les relations interpersonnelles que dans l’exécution des tâches.

Apprendre à comprendre les autres

L’une des caractéristiques d’un leader efficace est la capacité à se mettre à la place de l’autre, c’est-à-dire l’empathie. Même si vous ne partagez pas les mêmes pensées que cette personne, vous devez savoir comment comprendre le point de vue des autres et les respecter, vous devez avoir la sensibilité nécessaire pour accepter les autres tels qu’ils sont, avoir de la considération pour eux, même si vous n’êtes pas d’accord avec leurs opinions. Utilisez la flexibilité.

Soyez polyvalent et flexible

Le leader polyvalent a une grande flexibilité de style lorsqu’il dirige des personnes. Pour chaque personne, adoptez le style de leadership qui correspond le mieux à ses caractéristiques. Savoir communiquer

Le leader n’est pas une personne introvertie. Au contraire, il est communicatif, sait dialoguer, échanger des idées et demander des suggestions au personnel sur les tâches qui le concernent. Un autre aspect qui caractérise une bonne communication, c’est non seulement de savoir parler et exposer ses pensées, mais aussi de savoir écouter, car si vous prêtez attention à ce qui est dit, vous serez surpris de découvrir combien d’informations utiles sont fournies et qui auparavant pouvaient passer totalement inaperçues.

Utiliser l’autorité et non le pouvoir

L’utilisation du pouvoir est une prérogative exclusive du leader, car le leadership et l’autorité sont les deux faces d’une même pièce. Tout leader a une autorité, formelle ou non, mais toute personne investie d’une autorité n’est pas un leader. Diriger signifie avoir la capacité et le discernement de commander les gens. C’est plus que ce que beaucoup de patrons savent faire.

L’autorité est la crédibilité d’influencer par le respect et d’être obéi. Le vrai patron, qui est aussi un leader, sait qu’il est investi d’un pouvoir, mais ne l’utilise guère, car il accomplit les tâches grâce à la confiance qu’il inspire aux gens par son autorité. Le leader sait comment faire en sorte que l’intention se traduise en action et que l’action devienne réalité. Il est également capable de soutenir cette réalité, de ne pas la laisser dépérir, car il est plus difficile d’accomplir quelque chose que de le maintenir et de le soutenir. Le vrai leader sait comment le faire mieux que quiconque, qu’il soit superviseur d’équipe, manager ou directeur.

Développer la maturité du comportement

De nombreux patrons ont un comportement immature, avec de fréquentes sautes d’humeur, des changements d’idées et d’objectifs. Ils mettent leurs malheureux subordonnés en émoi, sans jamais savoir ce qui les attend à chaque nouvelle journée qui commence. C’est l’un des moyens les plus rapides de démotiver les gens et de leur faire perdre confiance, tout en mettant en péril la production et la réalisation des objectifs. Si vous êtes de ce type, plus qu’un ananas, vous avez un tas de dynamite sur les bras. Avoir une attitude mature, confiante et positive, en donnant de la sécurité aux employés, sur leurs idées et leur comportement.

Tout patron qui est un leader a un comportement stable et prévisible. Cela ne signifie pas qu’il ne peut pas parfois s’ennuyer, se mettre en colère ou changer d’avis. Mais lorsqu’il le fait, ce doit être un acte conscient de sa part, assumant la pleine responsabilité de ce comportement.

Tenir tout le monde bien informé

Méfiez-vous des rumeurs. Elles ne surgissent que lorsqu’il y a peu ou pas d’informations, et elles ne provoquent que déception, blessure, insécurité et colère. Prenez des mesures pour mettre fin aux rumeurs ; mieux encore, ne les laissez pas naître. Mettez les choses au clair dès le début et assurez-vous que vos subordonnés savent qu’ils peuvent trouver la vérité auprès de vous. Et s’il y a quelque chose de secret que vous ne pouvez pas leur dire, ils comprendront.

Connaissez-vous votre peuple ?

Vous ne pouvez connaître la capacité de votre équipe qu’en connaissant les personnes qui la composent, c’est-à-dire leurs compétences, leurs talents, leurs aspirations professionnelles, leurs handicaps, etc. C’est fondamental pour ceux qui aspirent à avoir une équipe motivée et active.

Soyez un exemple pour les autres

En tant que leader, vous êtes toujours exposé, que vous le vouliez ou non, vous êtes exposé au regard des gens ; pour cette raison même, vous êtes observé bien plus que vous n’observez. Que vous en soyez conscient ou non, vos adeptes se tournent généralement vers vous pour obtenir une norme de comportement, c’est-à-dire une référence. Vos attitudes, vos décisions, votre posture, la façon dont vous vous conduisez, les influencent plus que toute instruction que vous pouvez donner ou toute discipline que vous voulez imposer.

Mettez-vous à jour

Tenez-vous au courant des événements dans votre domaine. Assistez à des formations, séminaires, conférences, exposés et autres événements similaires qui vous permettent de vous tenir au courant des nouvelles techniques de gestion. Parlez à des personnes qui ont de l’expérience dans les domaines qui ne vous sont pas familiers.

Énergie irradiée

Chargez-vous d’énergie positive. L’énergie est une caractéristique bien connue de tous ceux qui réussissent dans tous les domaines d’activité. Les leaders actifs sont toujours optimistes et confiants. Adoptez un comportement du type “tout est possible”. Vous verrez comment cela donnera de l’énergie aux autres, les poussant à s’engager, à s’attaquer aux tâches les plus difficiles, à surmonter des conditions défavorables et à réussir.

Transmettre l’esprit d’entreprise

Faites-leur comprendre comment ils contribuent à un travail dans une perspective plus large. Si le travail est trop monotone, élargissez la mission afin qu’ils puissent s’attaquer à la tâche du début à la fin. Faites tourner votre personnel et élargissez son champ d’action afin qu’il puisse apprendre davantage. Montrez-leur constamment comment leur travail contribue aux objectifs de l’organisation.

Former et promouvoir votre personnel

Proposer des formations régulières pour les personnes (pas seulement une fois de temps en temps), en contribuant au recyclage et à la mise à jour des professionnels. Le retour sur cet investissement se fera sous la forme d’une motivation et d’une productivité accrues. Promouvoir les membres de votre équipe tant au niveau des postes que des salaires si vous avez l’autonomie nécessaire pour le faire, bien que la plupart des dirigeants n’aient pas ce pouvoir. S’il n’y a pas de possibilité de ce type de valorisation, vous pouvez toujours stimuler les membres de l’équipe de bien d’autres manières, comme par exemple, en diffusant dans l’entreprise un bon travail effectué par quelqu’un, en indiquant une personne pour des postes plus élevés, en lui permettant de présenter des projets pour la mise en œuvre d’une nouvelle procédure ou routine devant d’autres personnes, en faisant faire à quelqu’un un stage dans une autre entreprise ou simplement en donnant un feedback positif.

Fixez des objectifs réalisables

Des objectifs exagérés ou inatteignables sont source de frustration et nuisent au moral. Fixez-vous des objectifs ambitieux mais réalisables, et vous réussirez. Mais les normes de performance que vos collaborateurs devront respecter pour atteindre une qualité et une productivité supérieures sont tout aussi importantes que les objectifs. Établissez d’un commun accord avec chacun des membres de votre équipe la manière dont leurs performances seront évaluées : délai, quantité et qualité.

Mener avec la participation

Soyez parmi les vôtres et travaillez aussi dur qu’eux. Les difficultés et les problèmes qui peuvent survenir, vous ne les découvrirez qu’en étant avec eux et non en les observant avec une paire de jumelles depuis une tour d’ivoire. En outre, vos collaborateurs doivent avoir la possibilité de se rapprocher de vous en tant que personne. Riez avec eux, détendez-vous et soyez avec eux. Votre leadership ne tardera pas à se manifester, et des résultats positifs apparaîtront. Cependant, l’intimité excessive est certainement nuisible et si vous devez attirer l’attention de quelqu’un, faites-le en privé et sans détour, mais jamais en public. L’assertivité et l’objectivité sont des caractéristiques des leaders actifs.

Demande de dévouement

Engagez-vous personnellement et offrez les meilleures conditions à votre personnel pour qu’il produise avec motivation et confiance. Mais exigez d’eux le même engagement et le même dévouement. Montrez l’intérêt que vous leur portez et, dans le même temps, montrez que vous attendez d’eux qu’ils se dévouent.

Développer le travail en équipe

Établissez des plans de développement professionnel pour chacun de vos employés et veillez à ce que chacun s’entraide. Dans la mesure du possible, encouragez les projets ambitieux et faites en sorte que les résultats soient le fruit d’un travail commun et non d’un travail individuel. Rendez l’équipe fière d’elle-même et vous aurez planté la graine de la productivité de l’implication.

La meilleure chose à faire maintenant est de réfléchir et de revoir certains points. Pensez-y !