Câbles cordons connectique à destination des professionnels de l’audiovisuel

Câbles cordons connectique

Publié le : 02 octobre 20197 mins de lecture

Amateurs ou professionnels de l’audiovisuel, des accessoires sont indispensables à votre passion, notamment les câbles, les cordons et les connectiques. Il en existe un bon nombre de types de ces connecteurs, et ils ont chacun un rôle bien précis dans le monde de l’audiovisuel. Plusieurs marques, petites et grandes, proposent ce genre de matériels. Toutefois, il est important de discerner la bonne qualité de la mauvaise. De plus, avant de choisir un connecteur quelconque, il est primordial de comprendre exactement ses besoins, afin d’obtenir le câble adéquat sans être déçu ni ruiné pour un rien. Découvrez les différents types de câblage, ainsi que quelques critères de sélection. Découvrez également quelques bonnes marques en matière de câblage et quelques bonnes adresses pour en trouver.

Câblage

Pour un système audiovisuel, on peut utiliser quelques types de câblage classés en trois catégories distinctes : les câbles hdmi, les câbles coaxiaux et les câbles optiques. Chaque professionnel dans le domaine a son type de câble préféré entre les trois. Mais y a-t-il une réelle différence entre ces trois types ? Si oui, laquelle ? D’abord, on va essayer de définir les particularités de chaque type de câble audio. Un câble hdmi ou high-definition multimedia interface, c’est un câble tout en un qui relie appareils audio et vidéo, afin d’obtenir un effet exceptionnel. Le port de ce type de câblage est présent sur presque tous les appareils audiovisuels récents, du genre écran plat, console, ou lecteur Blu-ray. Cependant, pour les appareils retro ou vintage comme les anciennes tournes disques, il faudra trouver des alternatives. Un câble coaxial, quant à lui, est reconnu par le fil de cuivre blindé contenu à l’intérieur, ce qui le rend très solides. Il est enveloppé avec un isolant et une gaine conductrice. Il est constitué de connecteurs RCA en trois couleurs : jaune, blanc et rouge. Le point faible de ce type de câble, c’est qu’il est sensible à une fréquence radio ou à une interférence électromagnétique à proximité. Il existe deux types : le 75 Ω pour les vidéos et 50 Ω pour les instruments, les applis radio et hyperfréquences. Enfin, un câble optique ou câble « toslink » est une connectique conçue avec de la fibre optique en plastique ou en verre. C’est cette fibre qui transporte le signal de l’appareil audio au récepteur visuel. Le câble optique est aussi constitué de connecteurs, mais il est moins robuste que le câble coaxial. Trouvez ce dont il vous faut sur www.tesca-groupe.com.

Cordons

Plusieurs types existent également. Il y a du sur-mesure. Le sur-mesure, comme son nom l’indique, est concocté dans les ateliers d’experts, selon vos besoins et vos commandes, par exemple en matière de longueur. Le groupe tesca propose par exemple ce genre de service. Il y a ceux conçu pour l’audio, comme les microphones haut-parleurs DMX et les multipaires audio. Il y a aussi le secteur, à savoir les différentes sortes de prolongateurs de différentes marques telles que LEGRAND ou Neutrik. Il y a également les cordons vidéo, notamment les cordons vidéo analogiques et ceux numériques. On a aussi les enrouleurs et flasques, les cordons réseaux et les cordons fibres optiques. Ensuite, il y a les cordons moulés, comme le RCA et le Jack pour l’audio par exemple. Et pour la vidéo, il y a les cordons VGA, DVI, HDMI, etc. On a également les prolongateurs, les fibres optiques du type USB, DVI-D, etc, et les cordons informatiques.

Connectique et DMX

Quels sont les types de connectique ? Il y en a qui sont conçues pour l’audio comme le Jack encore, pour le secteur tels que les fiches diverses : biplites, triplites, quadriplites. On a aussi les multiprises. Puis, pour ce qui est connectique pour vidéo, on a le BNCTV et Satellite ainsi que le SUB-D. Il est bon de savoir que certaines connectiques et certains câbles sont assez particuliers. En guise d’exemple, il en existe des anti feux. Ils sont fabriqués à partir de cuivre résistant au feu. Il y en a pour le câblage téléphonique ou encore le câblage réseau. Toutefois, des connectiques fibres optiques existent aussi en version anti feu. Et qu’en est-il du DMX ? En quoi consiste t-il ? Le dmx ou Digital Multiplexing est par définition une norme qui régit le fait de transmettre les données, permettant le contrôle des différents canaux proposés sur un éclairage depuis un contrôleur. L’éclairage peut disposer de lumières LEDs de différentes couleurs : bleues, vertes, blanches ou rouges. On fait suivre le DMX toujours par le nombre 512, qui indique le nombre de canaux transportés par son signal. Ce système nécessite l’usage de connecteurs DMX, soit à 3 broches soit à 5 broches.

Critères de sélection

Il est très important de bien connaître ses propres besoins. Pour ce faire, vous devrez, par exemple, vous familiariser avec vos appareils afin de prendre conscience des ports dont ils sont dotés, puis de trouver les câbles adéquats. Si vous êtes exigeant en qualité de son, sachez que divers facteurs sont en jeu, et pas seulement le type de câble. Donc, pour cela, vous devriez élargir encore plus vos recherches. Autre critère, la longueur est tout aussi essentielle. Privilégiez les câbles assez longs afin d’éviter les incidents. Et quelles marques sont les meilleures et où les trouver ? Les marques presto et supra sont les plus populaires. Trouver un magasin connectique paris qui en vend est assez facile. En guise d’exemples, on a les magasins Connectiplus, LDLC, et bien d’autres encore. Mais particulièrement, le groupe Tesca est un fabricant expert en câble, et même en sur-mesure. En plus, il dispose de toutes les variétés dont vous aurez besoins. Avec ces magasins, vous aurez l’embarras du choix !

Plan du site