Pourquoi l’œnotourisme a-t-il le vent en poupe ?

œnotourisme

Publié le : 19 mai 20225 mins de lecture

L’œnotourisme est, comme son nom l’indique, une forme de tourisme conçue pour découvrir les régions viticoles et les producteurs de vin. Si certains choisissent une visite de quelques heures, d’autres préfèrent passer un séjour entier entre les vignobles. Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi l’œnotourisme attire de plus en plus de vacanciers.

Œnotourisme : à la découverte des meilleurs vins

Pour les amateurs de vin, l’œnotourisme est la meilleure manière de passer un séjour entre détente et loisir. Un week-end œnologie est l’occasion idéale de se familiariser avec cette boisson incontournable. Lors d’un séjour dégustation, on apprend les rituels universels perpétués à travers les décennies : une expérience privilégiée que vous ne risquez pas d’oublier de sitôt.

Des visites guidées sont proposées avec un connaisseur qui est là pour transmettre ses connaissances et prodiguer des conseils pour déguster cette boisson dans les règles de l’art. Comme vous le savez déjà, boire du vin est une aventure sensorielle à part entière. On s’imprègne du goût, de l’odeur après avoir admiré le fabuleux spectacle de ce liquide pas comme les autres versé dans un verre qui lui est spécialement destiné.

Les visiteurs ont aussi l’occasion de se promener dans les vignes. Lors de cette balade, le guide explique tout ce qui se rapporte à la production, aux conditions environnementales et aux pratiques agricoles requises pour produire du vin de qualité.

Les activités complémentaires

La visite de vignobles n’est pas l’unique activité que les œnotourismes peuvent vivre. Ces derniers vivent aussi un voyage gastronomique d’un autre genre. Le rituel de dégustation s’accompagne d’un repas avec des aliments qui se marient parfaitement avec le vin. Lors de cette expérience, vous pouvez vous régaler avec des plats exceptionnels que ce soit dans un restaurant, un pique-nique ou une escapade culinaire improvisée dans les vignobles. Très souvent, on propose une assiette avec un assortiment de formages locaux et de la charcuterie produire dans la région. Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette visite sera forte en sensations gustatives !

Par ailleurs, qui dit œnotourisme dit visite de châteaux. Là encore, vous ne risquez pas d’être déçu ! Le guide se chargera de vous expliquer l’histoire de ces édifices ancestraux qui ont marqué la culture française. Vous vous laisserez séduire par l’architecture d’antan qui a traversé les époques sans prendre une ride. Plus encore, le mariage des constructions traditionnelles avec la nature offre un spectacle harmonieux : un véritable plaisir pour les vacanciers déjà éméchés au bout de quelques gorgées de vin ! L’engouement pour l’œnotourisme est tel que de plus en plus d’agences, comme winalist.fr, proposent des séjours complets avec des activités autour de l’œnologie.

Le développement de l’œnotourisme

Difficile de lire une carte des vins sans croiser des variants français. Les régions viticoles de France attirent alors des millions de connaisseurs venus découvrir ces breuvages intrigants au même titre que le Chianti en Toscane et le Napa Valley en Californie. On se rend dans ces communes pour se faire une idée plus claire de ce qui se cache derrière ces grands crus vantés dans le monde entier. Selon des statistiques récentes, plus de 10 millions de visiteurs tentent l’aventure de l’œnotourisme, sachant que la France métropolitaine représente 58% de ce tourisme atypique. A côté, il y a l’Hexagone qui s’impose progressivement avec 30% de l’œnotourisme en France.

Les grandes routes des vins

Pour définir l’œnotourisme en donnant à cette expérience ses lettres de noblesse, il faudrait certes parler de dégustation vin, mais il ne faut pas ignorer la découverte des régions viticoles, le travail des vignerons et le savoir-faire des producteurs exposés aux visiteurs. Si le terme peut sembler nouveau, le concept ne l’est certainement pas. La Route des Vins d’Alsace compte plus de 60 ans d’existence. Mais elle n’est pas la seule. Vous avez sûrement entendu parler du vin de Bourgogne, du Champagne, des Côtes du Rhône, de Cahors… Toutes ces régions s’intéressent de plus en plus à l’œnotourisme y voyant la formule idéale pour attirer les vacanciers et leur faire découvrir leur vin exceptionnel.

Pour rendre la visite plus agréable, les organisateurs de ce type de séjour proposent des randonnées pédestres pour la visite de vignobles ou encore des tours à vélo. L’œnotourisme ne consiste pas seulement à déguster du vin. Il est aussi l’occasion de découvrir des paysages à couper le souffle, étalés sur des hectares de cultures viticoles. Voilà comment les régions françaises s’imposent face aux grandes villes en proposant un tourisme différent mais tout aussi vivifiant !

Plan du site