Que faire en cas de prêt hypothécaire refusé ?

Prêt hypothécaire refusé

Publié le : 07 octobre 20205 mins de lecture

Vous venez de déposer une demande de prêt hypothécaire auprès de votre banque, mais il a été refusé ? Vous voulez connaitre les recours possibles ? Les solutions à ce problème existent, mais avant de relancer votre projet, vous devez également connaitre ses causes.

Les principales causes du refus d’un prêt hypothécaire

Les créanciers posent certaines conditions avant d’accorder ou non un prêt hypothécaire à leurs clients. Généralement, ils mènent une enquête afin de mieux étudier votre dossier. Dans le cas où vous êtes surendettés (taux d’endettement supérieur à 33 %), ils risquent de refuser votre demande. Ils étudient également votre capacité de remboursement. Même si votre taux d’endettement ne dépasse pas la limite maximale, ils peuvent refuser de financer votre projet. Ils tiennent compte de votre reste à vivre. Dans le cas où vos revenus ne peuvent pas couvrir vos charges personnelles et le paiement de vos dettes, ils rejettent votre demande.

À cet effet, il est possible que d’autres clients obtiennent un prêt malgré leur taux d’endettement élevé. Dès lors qu’ils sont en mesure de subvenir correctement à leurs besoins, leur demande est accordée. L’absence d’une source de revenu stable constitue un autre blocage à l’obtention de ce type de crédit. Vous devez avoir un travail qui vous permet de gagner un salaire suffisant de manière régulière. Le cas échéant, vos chances sont réduites.

Parmi les autres raisons du refus, du crédit hypothécaire figure également : les incidents de paiement fréquents. Vous êtes souvent à découvert ? Votre banque ne peut pas vous donner satisfaction. Pour elle, cela signifie que vous avez du mal à gérer vos finances. Cependant, il n’est pas nécessaire de baisser les bras suite à un refus, les créanciers tels que apirem.fr peuvent encore vous aider.

À lire en complément : Avantages et inconvénients du regroupement de crédits.

Changer de créanciers

Il s’agit de l’un des recours possibles en cas de rejet d’un crédit hypothécaire. Tous les créanciers n’adoptent pas les mêmes démarches pour étudier les demandes de leurs clients. Celles-ci dépendent souvent de leur objectif marketing. Vous remarquerez que certains d’entre eux offrent des taux d’intérêt attractifs, mais exigent un dossier solide. D’autres, par contre, proposent une offre moins avantageuse, mais sont plus flexibles. Ainsi, si votre banque refuse de vous octroyer votre prêt, vous pouvez faire appel à un autre organisme.

Avant de prendre une décision, vous devez mener quelques recherches. Vous devez vous renseigner auprès de plusieurs organismes emprunteurs. Vous vous informez sur leurs conditions d’octroi de prêt. En cas de besoin, vous pouvez faire appel à un courtier pour vous aider. Expérimenté, il est en mesure de vous indiquer les banques et les établissements les plus fiables. Il vous donne également des conseils sur la meilleure manière de constituer votre demande. Il vous accompagne dans vos négociations. Si vous avez du mal à trouver un emprunt, il peut également vous aider à réétudier et à modifier votre projet.

Rectifier le budget

Vous souhaitez obtenir votre prêt hypothécaire à tout prix ? Vous pouvez ajuster votre projet en fonction des exigences de vos créanciers. Vous pouvez, par exemple, demander une prolongation de la période de remboursement. Dans ce cas, votre taux d’endettement baisse. Cependant, si vous choisissez cette option, vos intérêts sont revus à la hausse. Il s’agit d’un risque que vous devez courir pour obtenir votre crédit et acheter le bien immobilier dont vous avez toujours rêvé. Si cette option ne vous convient pas, vous pouvez en choisir une autre : oublier votre ancien projet et réduire le budget. Ainsi, vous avez l’assurance de gagner la confiance de votre créancier.

Les courtiers peuvent vous accompagner dans cette démarche. Ils étudient votre dossier selon votre cas avant sa soumission. Les établissements emprunteurs mettent également à votre disposition des outils de simulations en ligne. Ils vous permettent de connaitre à l’avance le montant des emprunts qui peuvent vous être accordés selon votre situation professionnelle et personnelle. Ils vous aident à déterminer le type de bien qui correspond à vos moyens.

Plan du site